Menu Accueil

Condamné…

Dans les années 30 en Italie, le docteur Fadigatti, médecin ORL réputé, exerce dans la belle ville de Ferrare. Il renvoie une bonne image, fait son travail correctement et rentre dans les bonnes mœurs de la société bourgeoise de l’entre-deux guerres.

Mais un beau jour, des bruits courent à son sujet : le docteur serait homosexuel et aurait des relations avec un jeune homme. Ils s’affichent tous les deux dans un grand hôtel fréquenté par le Duce.

On crie au scandale, les regards deviennent insistants, les lois raciales apparaissent également. Le docteur tente de continuer une vie normale… mais il sera retrouvé mort dans les eaux du Pô, sans que l’on sache si c’est un accident, un meurtre ou un suicide…

Ma note : 3/5

Ce que j’en pense…

Un roman sur toile de fond d’un fascisme en plein expansion avant l’adoption des lois raciales de 1938.

L’auteur n’attaque pas directement le sujet et le lecteur a parfois le sentiment d’un livre très tranquille et un ressenti de « longueurs » peut susciter un peu d’ennui. Puis, au fur et à mesure, une certaine tension apparaît ; l’intolérance, l’hypocrisie et le traditionalisme prennent toute leur ampleur et n’hésitent pas à sacrifier un homme discret pour son choix de vie.

L’auteur, Giorgio Bassani, est issu de la bourgeoisie juive ferraraise. Il retranscrit tout le trouble de la société prise dans l’engrenage du fascisme, des préjugés et de la moindre gêne. Un livre adapté au cinéma en 1987 par Giuliano Montaldo avec Philippe Noiret comme acteur principal.

L’auteur…

Giorgio Bassani | è possibile vedere la foto anche sul sito … | Flickr

Giorgio Bassani retranscrit tout le trouble de la société prise dans l’engrenage du fascisme, des préjugés et de la moindre gêne.

C’est un romancier et poète italien. En 1939, il sort lauréat de la Faculté des Lettres de Bologne. Mais Bassani est d’origine juive et, victime des lois raciales de 1938, il est obligé de publier en 1940 son premier livre Una città di pianura sous le pseudonyme de Giacomo Marchi.


Militant antifasciste, il sera incarcéré en 1943. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, il part pour Rome où il s’essayera au cinéma comme scénariste mais aussi comme acteur. Il adhère à cette époque au Parti socialiste italien (il sera élu conseiller municipal apparenté PSI en 1962 et restera proche de ce parti jusqu’en 1966, date à laquelle il adhère au Parti républicain). C’est aussi à partir de cette époque que sa production littéraire sera la plus importante, dans les années 1950 et 1960.


Plusieurs de ses ouvrages reçurent d’ailleurs des prix littéraires et furent adaptés au cinéma. Ces œuvres furent rassemblées sous le cycle du Roman de Ferrare (Il Romanzo di Ferrara). Giorgio Bassani fut aussi professeur d’histoire à l’Académie nationale d’art dramatique, journaliste et vice-président de la RAI (1964-1966).


Le jardin des Finzi-Contini (Il Giardino dei Finzi-Contini, 1962), Prix Viareggio, l’œuvre la plus traduite de Bassani, est portée à l’écran en 1971 par Vittorio De Sica, avec Dominique Sanda, Helmut Berger et Fabio Testi. Le film a remporté l’Ours d’Or du Festival de Berlin en 1971. Le mobile profond de l’écriture romanesque de Bassani est de peindre une bourgeoisie passive et conformiste- y compris devant le scandale de la persécution antisémite, d’évoquer l’opportunisme dominant -dans un climat de peur et de soupçon -et le lent éveil des consciences et d’une opposition qu’on paie souvent de sa vie.

Source : http://www.babelio.com

Les lunettes d’or et autres histoires de Ferrare de Giorgio Bassani
Traducteur : Michel Arnaud
Editions Gallimard
Publication : juillet 1982
Nombre de pages : 442
ISBN-10 : 2070373940
Coût : 12,88 €

Catégories :Auteur italien Littérature italienne Rentrée littéraire 1982 Roman

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :