Menu Accueil

Richesse oblige d’Hannelore Cayre

Saviez-vous que lors de la guerre franco-prussienne de 1870, les riches familles achetaient un «remplaçant» pour que le fils de bonne famille ne parte pas au front ?

C’est ce que découvrira Blanche de Rigny, héroïne pauvre d’un arbre généalogique riche. Personnalité particulière, elle travaille dans un service de reprographie judiciaire situé quai des Orfèvres. Avec une collègue de travail, Hildegarde, elles arrondissent leurs fins de mois en organisant un petit trafic de données.

Blanche est lourdement handicapée et mère célibataire. Elle a toujours voulu savoir pourquoi sa vie n’était composée que de galères alors qu’elle descendait apparemment d’une famille bourgeoise et argentée. Tout est une histoire de généalogie ! Ses recherches remonteront jusqu’aux années 1870 et elle comprendra son grand-père Auguste avait été remplacé par Casimir moyennant une forte somme d’argent pour aller guerroyer à sa place.

EXTRAIT

Torturé par une angoisse indicible, Auguste passait des nuits affreuses depuis qu’il était tombé au sort.

De ce jour maudit, il avait gardé son réveil-matin réglé sur 7 heures, mais au moment où celui-ci sonnait, n’ayant dormi qu’une heure ou deux, il l’éteignait pour se recoucher et ne parvenait à s’extirper de sont lit qu’en fin d’après-midi. Toujours migraineux, il n’avait pas mis les pieds à la faculté depuis deux mois et les rapports avec sa tante Clothilde s’en étaient considérablement dégradés.

Ma note : 3/5

Ce que j’en pense…

Nous partirons dans les rues de Paris à l’époque de l’occupation prussienne de 1870 en passant par le déversement de déchets toxiques en Afrique et des aïeux sur la corde raide de la légalité… Une véritable analyse sociologique sur plusieurs générations nous est livrée et il est clair que pas grand-chose n’a changé !

EXTRAIT

Dans mes souvenirs je n’avais mis les pieds rue du Faubours Saint-Honoré qu’une seule fois avant celle-ci, à l’occasion d’une journée du patrimoine pour aller visiter l’Hôtel de Rigny, un splendide palais offert à la veuve du frère de Casimir et de Clothilde en 1867. Le taxi m’ayant larguée place Beauvau à cause d’un cortège officiel sortant de l’Elysée, j’en ai profité pour remonter la rue à pied et même si rien ne pouvait me correspondre dans toutes les boutiques de luxe que je croisais, c’était un réel plaisir des yeux d’admirer le savoir-faire que déployaient les artisans pour ceux qui pouvaient se payer leur travail.

J’avais adoré l’humour féroce d’Hannelore Cayre dans La daronne et Richesse oblige m’a enchantée même si je n’ai pas eu l’effet de surprise de cette écriture si incisive. J’aime le style de cette romancière-avocate dans lequel on reconnait la plume sans détours dont elle imprègne ses personnages.

Le récit alterne entre deux époques et deux intrigues. Le lecteur passera des années 1870 à nos jours où force est de constater que quelques points de comparaison pourraient être évoqués. C’est un livre patchwork où il est possible de se perdre dans tous les détails qui peuvent devenir, parfois, caricaturaux. Mais il faut reconnaître que la description des événements du Paris de la commune est réussie ! Un bon moment de lecture car la fin est est caustique !

L’autrice…

Hannelore Cayre — Wikipédia

Hannelore Cayre est une romancière, scénariste et réalisatrice. Elle est également avocate à la cour d’appel de Paris en tant que pénaliste et collabore à la Revue XXI. Elle travaille dans son cabinet d’avocate qu’elle partage avec son mari.

Entre 2004 et 2007, avec trois formidables polars, Commis d’office (2004, prix Polar derrière les murs 2005), Toiles de maître (2005) et Ground XO (2007), elle a conté les aventures de Christophe Leibowitz, avocat bas de gamme et rebelle, embarqué dans des affaires toujours louches.

Réalisatrice de courts métrages, en 2009, Hannelore Cayre a réalisé son premier long métrage, Commis d’office, d’après son roman de même titre, avec Roschdy Zem. En 2017, elle publie La Daronne qui obtient le prix « Le Point » du polar européen et le Grand Prix de littérature policière.

En 2020 sort son dernier roman Richesse oblige et une adaptation cinéma de La Daronne avec Isabelle Huppert dans le premier rôle avec Malossol Beach une bande dessinée de science-fiction.

Richesse oblige d’Hannelore Cayre
Editions Métailié
Publication : mars 2020
Nombre de pages : 224
Coût : 18,00 €
EAN : 9791022610216

Catégories :Auteur français Littérature française Polar/Thriller Rentrée littéraire 2020

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :