Menu Accueil

La maison allemande d’Annette Hess

MAISON ALLEMANDE

Eva est une jeune interprète en langue polonaise qui vit avec ses parents restaurateurs à Francfort. Elle est fiancée à Jürgens, un homme à la personnalité très conventionnelle qui doit hériter de l’entreprise de ses parents. En ces années 1960, Eva ne rêve que d’indépendance et aspire à se faire une place dans le monde de l’interprétariat.

En 1963, le second procès d’Auschwitz doit commencer. Elle sera mandatée pour assister les témoins polonais, victimes des horreurs nazies lors du procès.

EXTRAIT

Eva n’était convoquée que l’après-midi ce jour-là, mais elle était déjà à sa place, dans la rangée située derrière la table du ministère public, une bonne demi-heure avant le début de l’audience. Elle aimait cette atmosphère proche du recueillement qui régnait dans la salle. les rangs étaient encore clairsemés, et les quelques personnes qui préparaient la journée, déposant les documents et les dossiers sur les tables, le faisaient en silence ou, si elles avaient quelque chose à dire, chuchotaient.

Eva est jeune et ignore ce qu’il s’est réellement passé. A l’époque, il y avait un déni d’une grande majorité d’allemands et ces procès n’étaient pas vraiment souhaités. C’est avec horreur et stupéfaction qu’elle apprendra ce que les nazis voulaient cacher au monde entier. Il y avait les tortionnaires et ceux qui travaillaient pour les allemands en dehors des camps de concentration car il fallait bien vivre.

EXTRAIT

A l’entrée du camp, trois Polonais, des messieurs d’un certain âge vêtus de manteaux sombres, les attendaient : il y avait là un représentant du gouvernement, ainsi que deux employés du mémorial qui les guideraient dans le camp. Eva avait traduit les propos du président de la cour, dont le visage, vu de près, était plutôt banal : « Nous voulons nous faire une idée précise des conditions de détention dans le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. »

Ce qu’Eva va découvrir aura une incidence sur sa famille non épargnée par les secrets ainsi que sur son fiancé qui n’acceptera plus qu’elle conserve sa place d’interprète au tribunal. Lors de sa mission, elle rencontrera un des assistants du procureur, David, juif canadien et elle apprendra que son frère est mort dans un camp de concentration.

La mémoire allemande ainsi que les secrets de sa famille vont s’ouvrir comme un gouffre devant elle. Un poids pour les générations suivantes… Le passé aura des répercussions sur sa vie.

Ma note : 4/5

Ce que j’en pense…

Un livre très intéressant qui nous fait comprendre que même les habitants de l’Allemagne ne croyaient pas aux horreurs commises dans leur propre pays. Certains étaient vraiment dans le déni. Il fallait que cela se passe pour savoir et ne pas oublier. C’est aussi un hommage au procureur Fritz Bauer qui a initié ces procès.

Lors des dires des victimes, on ressent leur détresse et parfois leur impossibilité à retourner dans la vie à cause de ce qu’elles ont subi, alors que les accusés eux, s’étaient réinsérés dans la normalité !

Un beau travail de l’autrice, Annette Hess, qui nous fait découvrir à travers Eva, son héroïne candide, les difficultés du peuple allemand à découvrir la triste réalité d’événements terribles commis par des gens affamés de haine mais aussi par des amis, des voisins, des gens de la rue qui faisaient partie d’une sorte de chaîne mise en place par la société.

L’autrice…

Annette Hess | Drama Quarterly

Annette Hess est une écrivaine et scénariste allemande. Elle a fait des études de peinture et d’architecture d’intérieur avant de se tourner vers l’écriture de scénarios.

Scénariste de renom, elle est connue pour ses séries télévisées Weissensee (2010), Berlin 56 (2016) et Berlin 59 (2018) diffusées en prime time et unanimement saluées par la critique. La maison allemande (2019) est son premier roman.

Sources : babelio.com

La maison allemande

Titre original : Deutsches Haus

Autrice : Annette Hess

Traductrice : Stéphanie Lux

Editions Actes Sud

Publication : octobre 2019

Nombre de pages : 394

EAN : 9782330126957

Coût : 21,85 €

Catégories :Auteur allemand Littérature allemande Premier roman Rentrée littéraire 2019 Roman inspiré de faits historiques Romans sur la seconde guerre mondiale

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :