Menu Accueil

Quand le trafic d’alcool enrichit la ville…

Pour un premier roman, Jon Sealy tape dans le dur. Le protagoniste principal de son roman est le bourbon !

Deux jeunes hommes, liés au trafic d’alcool, sont abattus devant une auberge malfamée de Castle, petite bourgade près de Charlotte en Caroline du sud. Ce lieu est le repaire de tous les trafiquants dont le chef Larthan Tull est craint mais pas respecté.

EXTRAIT

 

« Deux jeunes ont été tués devant le Hillside Inn.

— Mon Dieu. Qu’est-ce qui s’est passé ?

— Je ne sais pas exactement. J’étais derrière le bar quand j’ai entendu les coups de feu. Je suis sorti et j’ai vu deux gars étendus sur la route. Y a tout un attroupement maintenant. Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé, répéta Dock, mais je pense que vous feriez mieux de venir.

 

Le shérif Chambers, homme de loi en fin de carrière est appelé en pleine nuit pour prendre en charge cette enquête empêtrée dans un contexte social difficile. Un vétéran de la grande guerre au caractère irascible est déjà désigné comme coupable. Il s’appelle Mary Jane… surprenant pour un homme.

Nous sommes en 1932 et la Grande Dépression de 1929 a laissé de profondes traces. Une ambiance lourde pèse sur la ville. Certains habitants ont été envoyés en France pour combattre lors de la guerre de 14-18. Ils en sont revenus abîmés et souvent ils noient leurs mauvais souvenirs dans l’alcool.

Dans la petite ville de Castle, seule une entreprise de filature offre des emplois. Mais tout le monde est au courant qu’une distillerie se cache à travers les murs de cette société. Il faut bien que tout le monde vive ! La prohibition est implacable mais le commerce du bourbon est un moyen d’améliorer l’ordinaire des familles.

 

EXTRAIT

 

Tante Lou but une gorgée de thé. Ses yeux ne cillaient pas.

« Vous savez que c’est lui qui tient les rênes, reprit Mary Jane.

— Bien sûr, et je présume que ce que vous aimeriez, c’est me vendre de l’alcool. Il semblerait qu’il règne un peu de confusion dans les rangs de Mr Tull, et je pense que ce n’est bon ni pour lui, ni pour moi. Qu’en dites-vous ?

— J’ai un meilleur marché à vous proposer, à condition que vous vous occupiez de lui.

 

4 ETOILESMa note : 4/5

Ce que j’en pense…

 

Tous les protagonistes ont un rôle attachant dans la descente aux enfers de cette ville rurale suite à la Grande Dépression. Le shérif Chambers est un homme de loi plein d’empathie car il veut à tout prix éviter la violence. Il veille sur ses ouailles malgré la mort qui les guette parfois. L’auteur nous précipite dans l’atmosphère perfide des dangers de l’alcool.

Précarité, corruption, prohibition, travail des enfants, familles éclatées, perte et deuil font partie des thèmes abordés dans le premier roman de Jon Sealy qui nous dépeint une ambiance plombée et des protagonistes englués dans une vie qu’ils ne maîtrisent pas toujours. Le lien humain est primordial !

Le krach de 1929 après la Grande Guerre a poussé le capitalisme au sommet et malheur à ceux qui ont raté le train…

 

Biographie de l’auteur

 

JON SEALY

Jon Sealy, jeune auteur de 28 ans a publié de nombreuses nouvelles dans plusieurs magazines et revues littéraires. Originaire de Caroline du Sud, il vit à Richmond, en Virginie. Avec Un seul parmi les vivants, son premier roman qui a été salué par une presse unanime, il s’impose comme une nouvelle voix particulièrement prometteuse.

 

ETOILES NOIRES

 

UN SEUL PARMI LES VIVANTS

Titre français

THE WHISKEY BARON

Titre original

Auteur: Jon Sealy

Editions Albin Michel

Traducteur : Michel Lederer
Nombre de pages : 368

ISBN : 2264072318

Publication : mars 2017

Coût : 22,90 €

 

 

 

 

 

Catégories :Auteur Américain Littérature américaine Polar/Thriller Premier roman Rentrée littéraire 2017

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :