Menu Accueil

A chacun sa vérité

 

Ippolito dalla Libera est un notaire respecté de tous. Toute sa vie, il a administré les histoires familiales que sont les successions. C’est à son tour maintenant d’arriver au bout du chemin et il avoue à son fils unique, Iacopo, qu’il a eu cinquante-deux autres enfants avec des prostituées des quartiers pauvres de Ferrare.

Il le missionne pour les retrouver et partager l’héritage familial en lui remettant un petit carnet où sont consignés les noms des mères et des enfants ainsi que leurs dates de naissance.

Iacopo est totalement choqué par les révélations de son père. Il est marié avec Albina mais sa vie conjugale est terne et sans saveur. Son petit monde bourgeois s’écroule petit à petit mais il consent à respecter le souhait paternel et s’aventure dans un univers totalement inconnu pour lui.

EXTRAIT

Le lendemain matin, Iacopo passa rapidement au bureau, expliqua à la secrétaire qu’il serait absent jusqu’au soir, et partit en voiture.

Il avait décidé de commencer par la femme qu’il avait trouvé sur la première page du cahier : Gabriella Forlani. Il semblait qu’elle avait eu une fille de son père et, d’après la date de naissance, c’était la première prostituée qu’il avait fréquenté, ou du moins la première avec laquelle il avait décidé de « donner la vie », répéta-t-il à voix haute, en levant une main du volant, pour accompagner ses mots d’un de ces gestes solannels que faisait son père pour impressionner ses clients.

Dans sa quête, il rencontrera Mila, une jeune prostituée, qui l’aidera dans ses recherches et lui fera découvrir un autre « ailleurs » qu’il ne soupçonnait pas. En plus de ses recherches généalogiques, il se posera beaucoup de questions sur ce qui est important dans la vie. Il se laissera aller et ira de surprises en surprises ! Une histoire pleine de rebondissements qui bouleversera Iacopo au plus profond de lui-même. C’est la chenille qui devient papillon, il laisse sa vie derrière lui pour un nouvel avenir.

 

3 ETOILESMa note : 3/5

Ce que j’en pense…

Sur fond de secret de famille et de transgression, Dario Franceschini, actuellement Ministre de la Culture en Italie, nous conte une histoire rafraîchissante, un véritable cache-cache social qui contraint le héros à choisir entre la liberté et les convenances bourgeoises.

Il faut quand même avouer que le milieu de la prostitution et des truands dans lequel le protagoniste principal se retrouve catapulté est extrêmement doux et gentil, ce qui ne relève d’aucune réalité. Mais il en ressort la joie de la découverte, l’émotion d’une nouvelle vie, d’une prise de conscience qui fait que l’on se laisse porter au fil des pages.

L’auteur nous fait comprendre que tout est possible, il faut le vouloir très fort et avec sincérité pour atteindre une renaissance pleine de poésie. Entre fable et réalité, ce livre plein de fantaisie avec une fin surprenante est très agréable à lire.

ETOILES NOIRES

 

Ailleurs de Dario Franceschini – Titre original : Daccapo – Traductrice : Chantal Moiroud (IT>FR) – Editions Gallimard – Publication : avril 2017 – Nombre de pages : 256  ISBN : 2070178188

 

 

 

Catégories :Auteur italien Littérature italienne Rentrée littéraire 2017 Roman

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :