Menu Accueil

Echapper à son destin

 

Une mort programmée le 21 janvier pour Charlène Grant. Deux de ses amies, Randie et Jackie ont été assassinées à un an d’intervalle à cette même date. Elle sait que cela va être son tour et que la règle du «jamais deux sans trois» va la faucher. Il ne lui reste plus que quatre jours avant la date fatidique.

EXTRAIT

« Bon, si on résume, il nous reste deux jours avant le 21, reprit-elle. L’action s’est déroulée à Boston, où vit le dernier membre du trio, Charlène Rosalind Carter Grant. Pas de doute : elle est sur ses gardes. Elle se promène avec un 22, elle court, fait du sport, potasse les techniques de la police scientifique et la criminologie, va jusqu’à prendre contact avec une enquêtrice. Je la vois mal ramener chez elle un nouvel « ami », homme ou femme, le 21.

Charlène a fuit sa région natale, le New-Hampshire, après la disparition de ses amies. Elle s’est installée à Boston pour se fondre dans la population d’une grande ville et échapper ainsi à son destin. Mais elle se prépare pour l’inévitable, elle en est persuadée.

Cette jeune femme de vingt-huit ans traine derrière elle les zones d’ombre d’un passé obscur avec une mère atteinte d’une maladie mentale qui l’a martyrisée pendant son enfance ainsi que ses frères et sœurs.

Elle est standardiste dans les services d’urgence d’un commissariat de police de Boston. Toutes les nuits, elle répond à des appels de détresse alors qu’elle-même se sent traquée. Décidée à faire face à son futur agresseur, elle s’entraîne de façon obsessionnelle à la boxe et au tir.

Persuadée que sa fin est inévitable, elle contactera D. D. Warren, l’inspectrice de choc de Lisa Garner, afin qu’elle se charge de l’enquête lorsqu’elle aura été tuée.

Surprise, notre détective acceptera et développera quelques doutes. Elle devra gérer deux énigmes qui se superposent dans ce thriller. Sauver la vie de Charlène et élucider des meurtres de pédophiles qui se répètent régulièrement. Un justicier sévirait-il à Boston ?

EXTRAIT

— Commençons par le premier meurtre, celui de Providence, décida D.D. Mon impression, après avoir lu votre rapport et parlé avec Roan Griffin, le chargé d’enquête, est que le criminel est doué d’une grande maîtrise de soi, d’excellentes capacités de communication, d’une intelligence supérieure à la moyenne et d’une force certaine dans les mains.

— Je confirme.

— Homme ou femme ?

— Les statistiques plaideraient pour un homme. Mais l’absence d’agression sexuelle complique l’analyse.

Ma note : 4/5

Critique

L’autrice, Lisa Gardner, nous fait souvent partager ses aventures avec des personnages malmenés par la vie, qui se cherchent et parfois tombent dans les délires d’un cerveau malade. Les thèmes abordés sont dérangeants mais elle veut aussi nous prouver que personne n’est au-dessus des lois.

Son enquêtrice fétiche, D. D. Warner se retrouvera en pleine difficulté d’organisation car elle est devenue maman depuis peu. Elle essaiera de trouver le juste milieu entre vie privée, vie professionnelle et ses relations compliquées avec ses parents.

Face à un crime en devenir et des meurtres ciblés, nous entrerons dans les méandres de la cyber-pédophilie et la schizophrénie déclenchée après une enfance faite de sévices.

Malgré cette ambiance macabre, D. D. Warren, récemment comblée par la maternité, semblera plus humaine et ne s’emportera pas pour désigner un responsable trop rapidement.

Avec Lisa Gardner, un coupable peut en cacher un autre !

 

ETOILES NOIRES

 

Arrêtez-moi de Lisa Gardner – Editions Albin Michel – Publication : octobre 2014 – Editions Livre de Poche – Publication : janvier 2018 – Nombre de pages : 600 – Numéro ISBN : 2226259899

 

Catégories :Auteur Américain Littérature américaine Polar/Thriller

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :