Menu Accueil

Tristesse des sentiments

Amours anciennes, Disparition, Retour en famille, Retrouvailles… sont les quatre nouvelles qui composent ce livre de Su Weichen.
HISTOIRES 
Amours anciennes : Dianqing, petite fille secrète, est devenue une adolescente révoltée et fugue. Elle se retrouve membre d’une bande et tombe amoureuse de Yi Xingwen, leur chef. Celui-ci fera le choix de partir faire ses études à l’étranger en la laissant sans nouvelles. Il ne reviendra que des années plus tard. Jamais, il ne l’avait oubliée…
Disparition : Chu Yongjian attendra deux jours avant de se mettre à la recherche de sa femme Zhong Shuangwen. Un matin, en se réveillant, il s’aperçoit qu’elle est partie de leur maison. Il pensait qu’elle allait certainement revenir, que ce n’était qu’une saute d’humeur. Il la cherchera partout, réalisera le vide de son absence, frappera à la porte de sa belle-famille et apprendra que le père de sa femme était parti, lui aussi, un jour sans donner de nouvelles…
Retour en famille : Daitian rejoint Pékin en plein hiver. Il vient d’être libéré de prison où il a passé tant d’années ! Il retrouve sa fille, Jingxuan et sa femme Yuejuan. Avant d’être incarcéré, il jouait du piano et écrivait ses musiques. C’était un artiste reconnu mais considéré comme un réactionnaire par le gouvernement chinois. Sa fille avait cinq ans lorsqu’il a été emmené et toute la famille a été punie pour ses œuvres créées. Après son retour, tout est compliqué dans un monde qu’il ne connait plus.
Retrouvailles : Li-Fan Ruxiang est assise dans la gare de Shenzhen. Elle attend le train en provenance de Canton qui lui ramènera son mari Zhenmian. Il a été libéré après trente-huit ans d’incarcération. Elle a toujours attendu et ne s’est jamais remariée. Elle est mère et maintenant grand-mère. Sa petite-fille Mingming est venue avec elle attendre son grand-père. Il est difficile de se revoir après tant d’années malgré le lien amoureux qui n’a jamais failli. Ces deux époux séparés de la vie qu’ils auraient pu avoir ont un secret qu’ils ne veulent pas révéler à l’autre, peut-être pour étirer le fil du temps…
Note : 4/5 
  
Ce que j’en pense…
Dans les écrits de Su Weichen, la femme tient une place prépondérante dans l’attente qu’elle a pour le père, le mari, l’homme. C’est le pilier de la famille, elle ne vacille pas.
Le retour de cet être tant attendu est parfois ardu car il doit se réadapter à une famille qu’il ne connait plus et à un monde qui s’est transformé. C’est une véritable lutte entre la culture traditionnelle et les nouvelles règles inscrites.
L’autrice pointe aussi du doigt les effets du décalage de générations. Lorsque le père a été emprisonné pendant des années, les enfants n’accordent pas la même valeur au motif qui a provoqué cet enfermement. C’est un retour interrogatifà la vie qui se transformera en une lutte journalière.
Dans cette complexité de rapports humains, l’amour et la mort se livrent un combat qu’arbitre le temps. L’amour en est le personnage principal. Même s’il paraît emprunt de tristesse, il n’est que l’acceptation d’événements qui lui permettent de ne pas disparaître.
Séparations
Autrice : Su Weichen
Traductrice : Véronique Jacquet-Woillez
Editions : Bleu de Chine
Publication : août 2005
Nombre de pages : 151
ISBN : 2-84931-007-7

 

Catégories :Auteur Taïwanais Roman

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :