Menu Accueil

Tout pour être heureux…

Tel est pris…
HISTOIRE
Benoit Lorand est commissaire de police. Très accaparé par son travail, il lui reste peu de temps pour sa femme et sa vie de famille. Plutôt beau gosse, les conquêtes ne le rebutent pas. Il est toujours prêt à rendre service comme à une très jolie rousse, Lydia, dont la voiture rouge est en panne sur le bord de la route.
Pour le remercier, elle l’invitera à boire un verre chez elle. La soirée s’annonce bien mais elle ne se finira peut être pas comme ce que notre Don Juan avait prévu. Un excès de confiance peut-être ?  Il se réveillera le lendemain matin, enfermé dans une cave avec un fort mal de tête.
Sa geôlière se nomme Lydia et lui hurle qu’il lui a gâché sa vie. Elle veut lui faire avouer un crime et utilisera toutes sortes d’humiliations à son égard pour parvenir à ses fins. Benoit clamera son innocence sans succès. Les rôles sont inversés, notre commissaire doit se soumettre…
C’est une dominatrice et manipulatrice qui ne recule devant rien. Très perturbée, elle consulte une psychiatre, Nina Waldeck, qui attend que sa patiente lui livre ses névroses.
Les collaborateurs de Benoit le chercheront longtemps. Ils iront interroger sa femme qu’ils soupçonneront, décortiqueront sa vie et découvriront la part sombre de leur collègue.
Note : 4/5
Ce que j’en pense…
 
Précédemment, j’avais lu Juste une ombre, livre de la même autrice qui avait été un coup de cœur mais je ne me suis vraiment pas ennuyée avec les Morsures de l’ombre !
Les Editions Fleuve Noir nous servent un thriller bien sombre et bien mené à la sauce Karine Giebel, ce qui signifie un suspense assuré !
C’est un huit-clos qui va s’instaurer entre Benoit et sa prédatrice. Un dialogue entre un commissaire de police et une tortionnaire démoniaque qui le martyrisera physiquement et psychologiquement. Les rôles sont inversés ! Une ancienne affaire les relierait… Nous serons spectateurs de tous leurs entretiens.
Les seules sorties de Lydia sont ses visites chez sa psychiatre. Une femme qui connait son histoire, qui attend patiemment qu’elle lui raconte ses névroses. Aux dires de sa patiente, elle pourrait avoir quelques doutes. Mais non, rien… Elle lui donne un autre rendez-vous…
Un roman noir court mais addictif ! Une justice doit être rendue mais à quel prix ?
Les morsures de l’ombre
Autrice : Karine Giebel
Editions : Fleuve noir
Publication : novembre 2007
Nombre de pages : 291
ISBN : 978-2-265-08584-8

 

Catégories :Polar/Thriller

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :