Menu Accueil

Vérités et contre-vérités…

Et si c’était vrai…
HISTOIRE
Mark O’Dugain est professeur d’histoire dans une université canadienne. Il prépare un mémoire sur l’assassinat des frères Kennedy, John en 1963 et Robert, surnommé Bobby, en 1968.
Notre universitaire a perdu ses parents de façon tragique peu de temps avant le meurtre de Robert Kennedy, en 1967 et 1968. Il reste intimement persuadé que les deux événements sont liés.
Son père, psychiatre reconnu et spécialisé dans l’hypnose avait été recruté par la CIA pour expérimenter les manipulations mentales à l’aide de différentes drogues. Par la suite, il a été accusé de viol, remis en liberté quelques mois plus tard et « expatrié » au Canada. Il sera retrouvé mort ainsi que son épouse. Officiellement, il se serait suicidé après l’avoir assassinée.
Les recherches de Mark se dérouleront entre le Canada et la France ainsi qu’aux Etats-Unis. Il remontera jusqu’au père des frères Kennedy, Joe, l’initiateur de la fortune de cette famille, ses relations troubles avec le milieu, les politiques et son sens très particulier de l’éducation de ses fils. Ce patriarche avait financé la campagne présidentielle de JFK avec l’argent sale de la mafia et de ce fait, a préparé son fils à un destin funeste.
Dans ce roman, toute la lumière se porte sur Robert Kennedy, un homme discret et idéaliste entraîné dans une dépression après le meurtre de son aîné, John, qu’il adulait. Il s’est toujours senti coupable d’être né dans cette famille. Il a été l’ombre de celle-ci, l’ombre d’un frère même dans la mort, l’ombre de lui-même.
Note : 4/5 
Ce que j’en pense…
Le lecteur revivra l’Amérique des années 60 avec cette nouvelle théorie du complot politico-romanesque revisitée par Marc Dugain.
Tissage de deux histoires mêlant fiction, hypothèse et mensonge pour obtenir une lecture qui m’a interpellée. C’est une analyse très documentée d’une affaire qui comporte un nouvel élément, celui de la mort des parents de Mark O’Dugain.
L’écrivain et son protagoniste-clone sont des obsédés de la vérité. Ils vont travailler main dans la main pour abonder vers cette nouvelle thèse et expliquer la relève quasi obligatoire d’un frère qui se sent coupable de n’avoir pas pu arracher son aîné à une mort programmée. Robert Kennedy reprendra consciemment le flambeau présidentiel comme un chemin de croix dont on connaît l’issue.
De cette fiction historique ressortiront une foule d’acteurs et d’événements tels que le patron de la CIA, le débarquement de la baie des cochons de Cuba, la mafia, la maîtresse préférée de JFK, Mary Meyer, Marilyn Monroe,  Hoover, Johnson, Jackie, la guerre du Vietnam, le rapport Warren… c’est tout un pan de l’histoire des Etats-Unis qui apparaît.
John et Robert Kennedy ont fait les frais d’un changement de société, d’une jeunesse en pleine explosion, d’un boom économique et d’ambitions politiques démesurées. La vie les a menés à leur sort par leur propre père et au dédain qu’ils avaient de la « vieille garde »…
Ils vont tuer Robert Kennedy
Auteur : Marc Dugain
Editions : Gallimard
Publication : juillet 2017
ISBN : 978-2-07-269710-4
Nombre de pages : 399

Catégories :Roman inspiré de faits historiques

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :