Menu Accueil

L’habit ne fait pas le moine

FEMMES ETERNELLES1914, première guerre mondiale.
L’Etat a besoin de « chair à canon » pour vaincre l’ennemi. Tous les hommes sont envoyés au front. Les récalcitrants sont rattrapés par la police française qui n’est pas tendre avec eux.
Les femmes prennent la relève dans la vie sociale. Les chauffeurs de bus, les buralistes, toutes les postes inoccupés pour cause de guerre sont repris par la gent féminine.
Raymond Février, surnommé Ray, est un inspecteur de police en sursis. Protégé par son divisionnaire, car très apprécié pour son taux de réussite dans la résolution des affaires, il sait qu’il ne va pas tarder à être mobilisé.
Suite à la plainte déposée par la baronne Elisa Schlesinger, il lui rend visite à l’hôpital où elle travaille bénévolement. Cette femme est issue d’une riche famille qui a fait fortune dans l’industrie. Elle reçoit des lettres qui menacent de mort son fils Paul, envoyé au front. Si elle ne verse pas la somme demandée, la maître-chanteur tuera une victime innocente choisie au hasard.
Pour continuer ses enquêtes et éviter la mobilisation, Ray se transformera en Loulou Chandeleur. Grâce à sa professeure, Léonie, une prostituée connue lors de ses affaires, il deviendra une femme de caractère qui sait parler aux hommes. Le maquillage, les bas de soie et les chapeaux à voilettes n’auront plus de secrets pour lui, même si sa démarche en talons hauts est quelques fois encore un peu hésitante !
Nouvelle identité, nouvelle vie pour Loulou Chandeleur qui rencontrera Cecily Barnett, jeune femme à la tête de l’agence de détective de son père en attendant que celui-ci rentre de la guerre.
Elle embauchera Loulou qui sera bien plus qu’une secrétaire. Ensemble, elles résoudront, en autre, l’affaire de la baronne et de son fils grâce à tous les tuyaux que Loulou avait conservé de son ancienne vie dans la maison Poulaga.
Ma note : 4/5
Ce que j’en pense…
 
 
Très agréable enquête policière pleine de rebondissements avec le personnage hors du commun de Loulou Chandeleur ! Le changement de sexe est réussi !
Roman policier extrêmement documenté sur une période où les femmes ont dû faire face à l’absence des hommes décimés pendant cette première guerre mondiale.
De années tragiques mais aussi des années folles où la transformation de l’ex-policier en femme l’amène à penser indépendance pour le sexe dit « faible » et serait presque prêt à prendre la tête d’un bataillon de suffragettes.
Une étude de société où la débrouillardise, le courage ou peut-être parfois une certaine inconscience sont à l’honneur.
Beaucoup d’humour, de cynisme et d’ironie de la part de l’auteur Frédéric Lenormand qui n’hésite pas à redonner aux femmes de l’époque la place qu’elles méritaient.
Seules les femmes sont éternelles
Auteur : Frédéric Lenormand
Editions de La Martinère
Publication : Novembre 2017
Nombre de pages : 288
ISBN : 9782732486666
 

 

Catégories :Roman inspiré de faits historiques

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :