Menu Accueil

Trésor maudit

SUCRE NOIRAux temps des flibustiers, une frégate disparaît dans une tempête emmenant avec elle tout l’équipage et le trésor du capitaine Henry Morgan (1635-1688) dans les profondeurs de la mer des Caraïbes.
Trois siècles plus tard, un village a remplacé le lieu du naufrage mais la légende du trésor enfoui rôde encore.
C’est un lieu où l’on cultive le café, les bananes et la canne à sucre.
La famille Otero vit dans une ferme acquise pour une somme modique. Dans l’acte de vente, il est stipulé à tous les propriétaires successifs qu’ils ne doivent pas accéder à une petite chambre au fond de la maison.
En effet, l’ancienne propriétaire, une dame très âgée viendra s’y recueillir chaque premier novembre, jour d’anniversaire de la mort de son mari. Personne ne conteste cette bizarrerie !
Serena Otero est la fille unique d’Ezequiel et de Candelaria qui sont des parents âgés. Ses rêves sont très éloignés de ce qui se passe à la ferme, c’est à dire rien. Elle fait tout ce qu’elle peut pour rompre la monotonie de son existence et attend son prince charmant.
Quelques mois plus tard, un inconnu apparaît dans le village. Severo Bracamonte est le fils d’un blanc et d’une indigène et aussi chercheur de trésor. Il connait bien l’histoire du butin du capitaine Henry Morgan. Contre des travaux domestiques, il reçoit l’hospitalité des Otero le temps d’effectuer ses recherches.
Malheureusement, le couple Otero décédera très rapidement. Serena et Severo se marieront et les rêves de chasse au trésor s’estomperont. Ensemble, ils feront prospérer la ferme familiale avec brio. Ils la transformeront en distillerie et distribueront le meilleur rhum de la région.
Projetant de créer une tonnellerie, ils font venir un soi-disant expert dans la fabrication des tonneaux. San Mateo se présentera avec son chien Oro. Ce sexagénaire aux bonnes manières, se révélera être lui aussi un chercheur d’or. Il a entendu parler du butin du capitaine Henry Morgan. Sa venue réveille les rêves d’or de Severo.
Les années de leur vie passent. La femme âgée vient toujours chaque premier novembre pour s’enfermer dans cette petite chambre et pleurer son époux disparu. C’est devenu un rituel, une habitude. Plus personne ne la voit…
La seule ombre au tableau dans cette affaire prospère est l’absence d’enfant. Serena et Severo désespèrent. Lors de la récolte de la canne à sucre, un champ est en feu. Oro, le chien de San Mateo sauve miraculeusement une boite à chaussures des flammes.
Un nourrisson en est extrait. C’est une fille. Quel miracle ! Est-ce le signe du destin que Serena attendait ? Son enfant ? Les croyances du village voient d’un mauvais œil l’arrivée de ce petit être et il se murmure qu’elle est la fille du pirate Henry Morgan…
Ma note : 4/5 
Ce que j’en pense…
 
Ce livre est un conte sur trois générations. Une histoire de pirates dont le bateau coule avec de l’or et des bijoux… il ne manque plus que Capitaine Crochet !
Les chercheurs d’or sont tous là à renifler l’odeur de l’argent, toutefois le trésor reste introuvable.
Mais pourquoi donc cette femme âgée vient le premier novembre de chaque année pour pleurer son mari disparu dans une maison qu’elle a vendue ?
L’auteur, Miguel Bonnefoy, nous mène aussi sur le chemin de la réalité en nous ouvrant une fenêtre sur le dur labeur de la canne à sucre ainsi que les difficultés économiques d’une région un peu oubliée. Il nous rappelle que l’imaginaire et les croyances sont tellement ancrés dans cette recherche de trésor que cela finirait par faire perdre la tête aux plus obstinés.
Dans ces récits, il y a toujours une morale et à chacun la sienne. Cette histoire nous dévoile le destin d’hommes ou de femmes attirés par la quête d’un idéal, amour ou argent, dont certains en paieront le prix fort.
Sucre noir
Auteur : Miguel Bonnefoy
Editions : Payot et Rivages
Parution : Août 2017
Nombre de pages : 207
ISBN : 274364057X
Nominations : Prix Goncourt du premier roman,
Prix Femina et Prix Femina des lycéens

Catégories :Roman

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :