Menu Accueil

Fin du monde

Carmela, Nico, Mandel, Laredo, Borja, Enrique, Fatima et Logan sont les personnages principaux de cette fiction que nous offre l’auteur José Carlos Somoza dans Le mystère Croatoan.
Carlos Mandel, chercheur biologiste de renommée internationale à la personnalité controversée, envoie un message mystérieux à un nombre restreint de personnes qui partagent sa vie privée ou professionnelle. Officiellement, il souffrait de dépression et avait été admis en hôpital psychiatrique pendant ses quatre dernières années.
Un mail sera transmis à son entourage deux ans après son suicide. Ce message contient un mot unique : Croatoan. Ce scientifique se consacrait à une étude inter-comportementale entre les animaux et les humains. Au premier abord, personne ne comprend cette énigme.
La publication d’un fait divers mentionnant l’assassinat d’une famille entière dans les montagnes espagnoles de la Sierra bouleverse l’opinion publique. Les uns après les autres, les pays du monde entier sont impuissants devant les comportements étranges de leurs habitants, suicides collectifs, décès, disparitions… Épidémie ou non, ce phénomène inquiétant s’étend très rapidement.
Carmela, éthologue et ancienne étudiante de Mandel,  se charge d’effectuer des recherches sur ces incompréhensions qui déboucheront dans le bourg de Roanoke en 1590. Ce village se situait dans l’actuelle Caroline du Nord au temps de la colonisation américaine et de la guerre entre les Britanniques et les Espagnols. Des colons américains ont été portés disparus sans que l’on puisse en retrouver la moindre trace.
Ce phénomène surréaliste de comportements étranges, amènent à la disparition de l’humain vers une mutation de masses informes composées d’un mélange d’invertébrés, d’hommes, de femmes et d’enfants qui absorbent tout sur leur passage.
EXTRAIT
L’homme est un vieillard. Nu. En réalité, il ne l’a pas frappée, Carmela s’en aperçoit : il l’a poussée avec l’inertie de son élan pour pénétrer dans la voiture. Elle le voit introduire la tête et les épaules maladroitement, sans un son, l’écrasant de tout son poids. De ses cheveux blancs crasseux tombent de la terre et des radicelles. Un bout de bois est enfoncé dans l’orbite droite, l’œil sain ne la regarde pas.
La seule solution pour nos héros est de décrypter ce fameux message « croatoan » afin d’arrêter l’extermination de toute vie et ceci à leurs risques et périls.
Ma note : 2/5 
Ce que j’en pense…
 
Dans son roman, l’auteur a certainement voulu donner différentes alternatives : l’homme est-il doté d’un comportement animal qui prend le dessus selon certains paramètres ou un autre monde s’ouvre t-il après cette apocalypse ? Plusieurs possibilités s’offrent aux lecteurs, chacun son choix !
Le chemin de vie cabossé des protagonistes donne une sensation plus humaine à ce désastre.
Carmela, ancienne étudiante de Mandel n’arrive pas à rompre tous contacts avec son ex, Borja, un homme violent. Nico, Logan et Fatima anciens amants de Mandel qui était bi-sexuel, ne comprennent pas pourquoi ils ont été remerciés sans explications. Laredo, le policier auprès des politiques se rend bien compte qu’en cas de danger pour la planète, la population n’est pas vraiment l’objectif premier des dirigeants de ce monde. Enrique, collègue de travail et amoureux de Carmela n’arrive pas à trouver sa place auprès d’elle.
Par contre, adhérer à cette forme destructrice à visage de phasmes gluants, sans tête ainsi qu’à une grande vague de boue qui ne cherche qu’a engloutir tout ce qui bouge n’est pas facile. Je n’ai pas été convaincue, mais… avis aux amateurs !
Le mystère Croatoan
Auteur : José Carlos Somoza
Traductrice : Marianne Millon
Editions : Actes Sud
Nombre de pages : janvier 2018
ISBN 978-2-330-09056-2

Catégories :Roman science-fiction

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :