Menu Accueil

Un monde à part…

Simon Liberati nous ouvre la porte d’une galerie de portraits issus du monde de la mode, du cinéma, des boites des nuits, de personnages fantasques ou d’autres plus discrets.
Une succession d’anecdotes, de rencontres, de pensées qui vont et qui viennent…
Son œuvre est un recueil d’articles de 2013 à 2017. Dans sa préface, l’auteur prévient le lecteur que l’allure disparate de ses textes n’est qu’une apparence.
De Marisa Berenson, Carla Bruni-Sarkozy en passant par le Pape Benoît XVI, Louis Malle, Naomi Campbell qui disait « I’m not angry, I’m passionate », Yves Saint Laurent, Patricia Hearst dont on retrouve la vie dans le livre Mercy, Mary, Patty et tellement d’autres encore… Simon Liberati a une production curieuse, vive, réaliste mais jamais déplacée.
EXTRAIT
Les fêtes cuir et cocaïne continueront place Saint-Sulpice dans l’appartement que Lagerfeld, toujours aimant et protecteur, a laissé à la disposition de la tête brûlée. Il est situé par hasard au-dessus de la boutique Saint Laurent Rive Gauche.
Il scannérise ces hommes, ces femmes avec justesse dans un monde qu’il connait bien, avec lequel il s’entend, il s’arrange. Bien servi par la vie, cela lui permet de prendre de la hauteur non pas dans ses jugements mais dans les explications qu’il donne pour ouvrir  l’univers d’une certaine caste.
Ma note : 3/5 
Ce que j’en pense…
L’exploration de l’âme et le respect pour l’humain sont les deux fils conducteurs de ces histoires qui, parfois, mènent quelques esprits sensibles à une certaine autodestruction.
A la fin de son ouvrage, Simon Liberati nous met dans la confidence en nous faisant comprendre que sans l’amour fou qu’il voue à sa femme, Eva Ionesco, il ne pourrait pas être ce qu’il est.
Son écriture particulière est très différente de California Girls, livre publié en 2016. Les violettes de l’avenue Foch est une lecture avec un côté autobiographique où vous retrouverez le style précis et sans fioritures de Simon Liberati.
Toutes ces histoires me font un peu penser à une compilation des magazines tels que Images du monde, Gala… mais avec le style en plus !
Les violettes de l’avenue Foch
Auteur : Simon Liberati
Editions : Stock
Publication : Août 2017
EAN : 9782234083691

Catégories :Roman inspiré d'une histoire vraie

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :