Obsession

PRETE A TOUTDepuis qu’elle est toute petite, Suzanne Stone, attire toutes les attentions sur elle.
Petite blonde aux yeux bleus, ses parents et sa sœur aînée l’idolâtrent. Elle a toujours voulu faire une carrière de journaliste à la télévision. Mais pas n’importe laquelle ! Elle veut être la meilleure, la plus remarquée, la plus adulée !
Tous ses proches savent que lorsque Suzanne veut quelque chose, elle l’obtient… Il faut reconnaître qu’elle s’en donne les moyens, c’est une travailleuse acharnée. Elle ramenait déjà les meilleurs notes à l’école et maintenant elle s’impose une discipline de fer en allant à des colloques et en suivant des formations. Elle est extrêmement coquette, toujours impeccable car sa mère lui a toujours dit que c’est la première impression qui compte.
A 24 ans, elle se mariera avec Larry, un jeune restaurateur d’origine italienne qui travaille avec son père et sa mère. Il n’a pas voulu aller à l’université. Il préférait aider au restaurant. Son avenir est tout tracé, il reprendra l’affaire de ses parents. Suzanne le trouve gentil mais elle aurait aimé qu’il soit plus ambitieux. D’ailleurs, elle pense que, socialement, sa famille est inférieure à la sienne.
Elle le pousse à suivre des cours de comptabilité. Avec ses nouvelles connaissances, il doublera le chiffre d’affaires du restaurant.  Il est fou amoureux de sa femme, jamais il n’aurait cru qu’une aussi jolie fille se marierait avec lui. Il est sûr qu’elle deviendra célèbre !
Mais sa femme est moins enthousiaste que lui car il a perdu le charme un peu fou de leur rencontre. Il est devenu trop sérieux et elle a parfois l’impression qu’il ressemble à son père mais en plus jeune.
Suzanne cherche toujours un job de chroniqueuse à la télévision qui la rendra visible sur les écrans. Après avoir essuyé plusieurs revers de la part des grandes chaînes de télévision, elle finit par accepter une place de secrétaire au sein d’une chaîne locale.
A force de pugnacité, elle arrivera à présenter la météo et propose de faire un reportage sur le ressenti des adolescents dans notre société. Finalement, le directeur de la chaîne consent à ce qu’elle aille faire son documentaire. Elle l’a eu à l’usure ! Il préfère qu’elle soit dehors plutôt que de rester au bureau.
Suzanne prend contact avec le lycée de la ville et demande si des étudiants seraient intéressés pour participer à cette expérience. Les adolescents ne sont pas très motivés mais finalement trois volontaires se présenteront.
C’est à ce moment que le destin de Suzanne se mêlera avec celui de Jimmy, Russell et Lydia. Ils seront manipulés comme on peut l’être à seize ans. A partir de ce moment là, leurs quatre existences se scelleront…
Ma note : 3/5 
Ce que j’en pense…
Tirée d’un fait divers, cette histoire eut un grand retentissement aux Etats-Unis dans les années 90. Cette Amérique là, qui se passionnait pour les stars de la télévision, avait entamé les temps précurseurs de la télé-réalité.
Joyce Maynard s’est inspirée de cette enquête pour son roman-documentaire. D’un chapitre à l’autre, les protagonistes raconteront leurs versions des faits, leur propre vérité. La construction de ce livre est faite de chapitres très courts qui peuvent parfois désarçonner le lecteur car cela donne un rythme saccadé à l’histoire.
Il est difficile d’avoir de la sympathie pour Suzanne, obsédée par son image qui développe des qualités antipathiques telles que la manipulation, le mensonge, l’ambition etc..
Les liens avec les personnages et l’évolution de leurs relations nous entraînent sur un chemin de relations malsaines qui déboucheront sur un drame tellement absurde !
L’auteure nous a concocté un mille-feuilles de couches sociales d’une Amérique profonde jouant avec la fascination dévastatrice des médias, le culte de la célébrité, les conventions étriquées de la classe moyenne et les familles pauvres ignorées de tous.
La première version française de ce livre est parue en 1995 et ce roman a été adapté au cinéma par Gus van Sant la même année sous le titre To die for avec Nicole Kidman dans le rôle de Suzanne.
Prête à tout
Auteure : Joyce Maynard
Traducteur : Jean Esch (anglais des Etats-Unis)
Editions : Philippe Rey
Publication : Mai 2015
Nombre de pages : 333

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s