Menu Accueil

Familles irréprochables

A QUI LA FAUTELe roman de Chrystine Brouillet, A qui la faute ? signe les trente ans  des investigations de la célèbre enquêteuse, Maud Graham, un des personnages principaux de cette histoire à suspense.
Dans un quartier tranquille de la ville de Québec où tout le monde se connaît, les familles tissent des liens entre elles car leurs enfants sont amis ou coéquipiers lors des matchs de hockey. Ils fréquentent le même collège et se retrouvent lors des entraînements.
Ce sport dit « viril » se transmet de génération en génération et celui qui ne souhaite pas l’exercer par manque d’affinités se voit souvent écarté du groupe. Pour éviter ce rejet, les teenagers préfèrent se taire et faire partie de l’équipe.
Derrière les apparences de sociabilité, les parents ne sont pas tous si « clean » que ça. Chaque couple a son lot de colères intérieures, de frustrations, de jalousie, d’intimidation, de mensonges, d’infidélité. Et lorsque l’instinct de surprotection vis à vis de leurs adolescents s’en mêle, cela devient ubuesque !
EXTRAIT
          — Mille dollars pour un casque ? s’écria Maxime.
      — Pour des gamins qui ont onze ou douze ans. Il y a des pères qui pensent que l’habit fait le moine. Si leur enfant a l’équipement le plus cher, le plus voyant, il sera meilleur joueur. Mais il sera peut-être juste plus imprudent. Et plus impudent.
Un jour, un accident survient à l’aréna (patinoire) à la fin d’un entrainement de hockey. Un adolescent reçoit la rondelle dans le front et tombe malheureusement dans le coma. Personne ne sait qui l’a lancée et si ce geste était intentionné ou pas. Cet événement va déclencher une cascade d’imprévus et des dérapages dramatiques.
Sans le savoir, toutes les familles sont liées dans ce roman policier où il n’y a pas seulement une énigme mais quatre. Cet imbroglio va être disséqué et dénoué par une enquêtrice avertie, Maud Graham, et son équipe.
EXTRAIT
       — Je ne sais pas quoi en penser, avoua-t-elle en tapotant les notes qu’elle avait déjà relues plus d’une fois. On n’hérite pas de ce genre d’affaire habituellement.
       — C’est celle du petit jeune dans le coma ? vérifia Bouthillier. J’étais absent la semaine dernière.
       — Oui. J’ai recueilli des témoignages qui ne concordent pas.
      — Et on n’a pas de vidéo de l’incident, compléta Nguyen. Les caméras ne couvrent pas ce angle de la patinoire.
— Qu’est-ce qui vous dérange ? s’enquit Maud Graham.
Ma note : 4/5 
Ce que j’en pense…
L’auteure, Chrystine Brouillet, nous emmène sur le chemin de plusieurs mystères qui se déroulent de novembre 2015 à décembre 2016.
La première partie de ce livre plante le décor familial avec les couples, la fidélité ou l’infidélité, les enfants, les rivalités … un peu « Desperate housewives » … Beaucoup de noms et de prénoms entrent en scène dès les premières pages comme les pièces d’un puzzle lancées sur la table. Il y a de quoi se perdre et afin de ne pas prendre un mauvais départ, il vaut mieux noter sur un carnet la composition des familles pour commencer cette intrigue de façon ordonnée. Un petit échantillon très sommaire pourra peut-être vous aider en début de lecture :
Famille Bouchard-Lenoir
Mère : Christelle
Père : David
Fille : Mylène
Fils : Lucas
Famille Frappier
Mère :Evelyne
Père Jean-René
Fils : Etienne
Famille Boisvert
Mère : Mary
Père : Ian
Fille : Jasmine
Fils : Matis
En moins d’un an, avec son enquêtrice fétiche, Maud Graham, l’écrivaine Chrystine Brouillet nous fera découvrir le secret des couples, des hommes prêts à tout pour ne pas être démasqués, les frustrations de femmes qui, malgré leur environnement aisé, ne sont jamais satisfaites, les enfants qui veulent faire plaisir aux ambitions de leurs parents …
Le rythme s’accélère quand la jeune victime qui est dans le coma reste dans un état inquiétant, qu’une femme décède car elle était prête à dévoiler des choses inavouables, qu’un violeur sévit dans les rue de Québec et qu’un adolescent se suicide … Maud Graham à fort à faire !
Ce roman policier fait surgir différentes culpabilités, légitimes ou non, mais qui animent les personnes sur des affaires où le décès d’un individu lié à un concours de circonstances mêle différents acteurs.
La fin est un peu trop rapide car toutes les affaires s’élucident en même temps et l’on reste un peu sur notre faim. Dommage d’avoir un dénouement global si court par rapport à un début de roman si long et détaillé !
A qui la faute ?
Auteure : Chrystine Brouillet
Editeur : Editions Druide
Publication : Juin 2017
Nombre de pages : 392
ISBN : 2897113421

Catégories :Polar/Thriller

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :