Menu Accueil

Echec et mat !

untitledJulia, jeune restauratrice de tableaux madrilène, déjà connue pour son savoir-faire, se voit confier la restauration d’une œuvre du peintre flamand Pieter van Huys, La Partie d’Echecs réalisée en 1471.
Cette peinture représente un seigneur et un chevalier disputant une partie d’échecs avec, au fond du tableau, une dame en noir.
Cette situation semble bien paisible mais cette oeuvre a été réalisée deux ans après la mort du chevalier.
Lors de la radiographie de cette scène, afin de déceler des repentirs éventuels, Julia découvre une inscription en latin sous la première couche picturale : Quis necavit equitem ou Qui a tué le chevalier ?
Intriguée, elle se lance dans l’enquête avec Menchu, son excentrique amie galeriste qui lui a confié le tableau. Julia met dans la confidence César, antiquaire homosexuel, qui représente la figure paternelle car il la connaît depuis qu’elle est toute petite et s’est beaucoup occupé d’elle.
Alvaro, cumulant la double casquette d’ex-professeur d’histoire de l’art et ex-amant de Julia, fournira des renseignements très utiles sur la vie du tableau ainsi que Don Manuel Belmonte, propriétaire de cette toile. Mais pour clôturer cette fine équipe, ils compteront sur les compétences de Munoz, joueur d’échec professionnel, qui sera un élément clé pour dénouer ce mystère de plusieurs siècles.
EXTRAIT
La famille de mon épouse parlait toujours de La Partie d’échecs comme du tableau flamand ou tableau Farnèse, sans doute pour ne pas oublier comment il avait été acquis … Il a même été exposé sous ces noms pendant près de vingt ans au Musée du Prado qui l’avait reçu en dépôt, jusqu’à ce que le père de mon épouse le récupère en 1923, grâce à Primo de Rivera, un ami de la famille … Mon beau-père a toujours eu ce Van Huys en grande estime, car c’était un joueur d’échecs. C’est pourquoi, lorsqu’il est arrivé entre les mains de sa fille, celle-ci n’a jamais voulu le vendre.
L’énigme se joue avec la dame en noir, un chevalier, un duc, époux de cette dame, et le peintre qui pourrait bien avoir glissé le nom du meurtrier dans la partie d’échec.
Au fur et à mesure, ce mystère prend une tournure dangereuse car un joueur semble s’être échappé du tableau pour continuer la partie, semant la mort sur son chemin en identifiant les proches de Julia aux pièces du jeu … ce joueur serait-il bien réel ?
Ma note : 4/5 
Ce que j’en pense…
 
Je ne me suis pas ennuyée une minute avec ce livre où l’on passe dans plusieurs univers à la suite.
Ce  roman  policier  a d’ailleurs  inspiré  le film anglo-hispano-français Qui a tué le chevalier ?  (titre original Uncovered)  de Jim McBride en 1994, avec dans les rôles principaux, Kate Beckinsale, John Wood, Sinéad Cusack.
Revenons à notre livre …
Sous une trame policière, c’est une enquête historique rondement menée qui mélange la peinture flamande, l’histoire, la logique mathématique du jeu d’échecs, la restauration de tableaux, la musique. Arturo Perez-Reverte nous emmène sur un mystère vieux de cinq siècles.
Les personnages sont attachants et cette intrigue démontre bien les intérêts des marchands de tableaux ou plus globalement du marché de l’art qui peut, parfois, sembler un peu nébuleux.
Les non joueurs d’échecs pourront peut-être se trouver un peu déstabilisés par les règles du jeu mais l’auteur fait preuve de pédagogie en expliquant, par des schémas d’échiquiers très instructifs, tout au long de son roman la progression de son enquête.
Avec ce jeu, Arturo Perez-Reverte, nous fait toucher du doigt l’ambivalence de ses protagonistes, la fragilité de la place du père, la réalité de l’homosexualité et la puissance de la femme …
Le tableau du Maître Flamand
Titre original : La tabla de Flandes
Auteur : Arturo Perez-Reverte
Traducteur : Jean-Pierre Quijano
Editions : JC Lattès
Publication édition française : 1993
Nombre de pages : 305
ISBN : 2-7096-1217-8
Grand Prix de la littérature policière en 1993

Catégories :Polar/Thriller

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :