Menu Accueil

Défi de l’amour éternel

MARTHA KMartha, la trentaine, se réveille frigorifiée dans la remorque d’un camion appartenant à Sacha et Anton à la frontière entre l’Allemagne et la Pologne. Elle a très mal à la tête. Anton et Sacha, les deux hommes qui l’ont découverte lui parlent en allemand et en russe. Ils lui demandent son nom. Elle comprend l’allemand, pas le russe. Elle ne peut pas répondre, elle ne se souvient plus de rien. Elle est très angoissée, elle a froid et mal partout. Elle entend les sirènes, l’ambulance arrive et l’emmène.
C’est à l’hôpital qu’elle se familiarise à nouveau avec le français. Les médecins lui poseront des questions pour l’identifier. Peine perdue car pour Martha, c’est le trou noir. Des recherches seront entamées pour retrouver son identité.
Elle apprendra qu’elle s’appelle Martha, qu’elle est française, mariée et maman d’un petit garçon de 10 ans. Les médecins l’informent qu’elle est enceinte de quatre mois. Son mari, Philippe, a été prévenu qu’elle avait été retrouvée. Il vient la voir avec son fils de 10 ans, Louis. Tous les deux lui parlent de sa vie d’avant espérant déclencher un souvenir.
EXTRAIT
Martha, nous sommes une famille et nous allons avoir un autre enfant. Je suis si heureux de te retrouver … Ta disparition … Si tu savais dans quel état j’étais, et le nombre de conneries que j’ai faites au cabinet. Si tu savais ce que j’ai traversé … J’étais effondré. Je n’étais plus maître de rien. J’ai eu si peur, quand on a retrouvé ta voiture accidentée …
Le retour au sein de la maison familiale sur les bords du lac d’Annecy à Veyrier-du-Lac est difficile car Martha est toujours totalement amnésique. C’est compliqué de vivre avec un homme que l’on ne connait plus. Elle compose avec sa mémoire oubliée pour ne pas blesser son mari et son fils. Sa belle-mère, Anne-Marie, est omniprésente. Leurs deux caractères ne s’accordent pas du tout.
Martha cherche désespérément des petites choses qui pourraient déclencher en elle un flash, un souvenir. Son mari lui décrit sa personnalité d’avant. Elle découvre dans ses armoires son style vestimentaire très sobre et très «classe». Elle a l’impression que cela ne lui ressemble pas. Elle a besoin d’observer le lac d’Annecy pour retrouver un calme intérieur …
Au fil des jours, des micro-souvenirs vont revenir à la surface. Puis des moments plus complets qui vont activer le rythme du roman. Mais toutes les pensées s’emmêlent … Fragile et déterminée, elle remonte son passé à partir du moment où elle était professeure à l’école Ariane. Une école qui est spécialisée pour les adolescents sans avenir, les «laisser pour compte».
L’instinct de Martha lui indique qu’il existe autre chose pour elle et surtout ailleurs. D’indice en indice, elle reconstruira le puzzle de sa vie qui l’amènera à la bataille qu’elle avait déjà initiée avec elle-même avant son accident.
PERSONNAGES PRINCIPAUX 
Martha et sa famille
Martha enseignait à l’école Ariane avant son accident. Cette structure est spécialisée pour les adolescents qui ne peuvent plus intégrer un cadre scolaire. Elle est mariée avec Philippe qui travaille dans la finance. C’est un homme au caractère très carré qui cache énormément ses sentiments.
Louis, fils aîné de Martha et Philippe, est un petit garçon de 10 ans. Il a une petite sœur, Nina, née juste après l’accident. Martha était enceinte de quatre mois lors de cet évènement.
Anne-Marie est la mère de Philippe et donc la belle-mère de Martha. C’est un vrai boulet pour le couple car elle est trop présente et se mêle de tout. Son mari est complètement effacé.
Les amies de Martha
Lisa est une amie de longue date. Elle est mariée avec un américain et vit aux Etats-Unis. Après l’accident de Martha, elle arrive en France pour voir son père très malade avec qui elle ne s’entend absolument pas.
Patricia est une voisine de Martha qui deviendra plus proche d’elle après l’accident. Leurs enfants vont dans la même école.
Maryline était une professeure de danse. Elle est décédée et le doute plane sur les raisons de sa mort. Peut-être un suicide ?
L’école Ariane 
Max est le directeur de l’école Ariane. Avec sa femme, ils ont beaucoup investi pour créer et faire évoluer cette structure qui aide les élèves en grandes difficultés.
Raphaël est l’un des élèves de l’école Ariane. C’est un surdoué avec un parcours chaotique. Il refuse toute contrainte. Son physique ravageur est à la hauteur de son intelligence. Aucun professeur ne le veut dans sa classe car il est en perpétuelle provocation.
La vie enfuie de Martha K. d’Angélique Barbérat nous emmène sur la route d’un thriller romantique et complexe.
Martha nous dévoile ses faiblesses et sa recherche pour rassembler les morceaux de son identité. Elle pourrait être notre voisine, notre amie ou notre sœur. C’est un personnage réel. Les protagonistes qui gravitent autour d’elle sont très présents et donnent corps à cette intrique.
Nous explorons les mystères de la perte identitaire à travers le bouleversant personnage de Martha, en quête d’elle-même et d’un amour perdu dans les méandres de sa mémoire effacée. Elle ne sait plus rien de ce qui s’est passé avant l’accident. C’est une aveugle de la vie qui doit parcourir un nouveau chemin. Martha sera d’une ténacité sans faille pour se retrouver et construire ou reconstruire son identité. Sans cette amnésie accidentelle, elle se serait peut-être laisser glisser dans une vie de convenances. Malgré les dommages collatéraux engendrés dans cette histoire, le pouvoir de dire non est très significatif.
Ma note : 3/5
Ce que j’en pense…
Histoire touchante qui fait de chaque fin de chapitre un nouveau suspens. Ce livre est un page-turner. Le seul petit « hic » est la fin du roman qui est surprenante et futuriste, presque la fin d’un autre livre. C’est assez déconcertant, émouvant mais pourquoi pas ?
Martha est un personnage que l’on soutient complètement à travers ses recherches. J’ai quand même quelques petites interrogations concernant son amie Maryline. Celle-ci disparaît corps et âme sans que l’on sache ce qu’elle est devenue. Elle était pourtant amie et confidente de Martha …
Angélique Barbérat évoque l’amour, le vrai, celui qui nous emprisonne, qui nous étreint, qui traverse le temps et au-delà …
La vie enfuie de Martha K.
Auteur : Angélique Barbérat
Edition Michel Lafon
Publication : Février 2017
399 pages
ISBN : 978-2-7499-3175-3
EAN : 9782749931753

Catégories :Auteur français Littérature française Thriller romanesque

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :