Menu Accueil

L’heure du crime …

 

Un meurtre à Georgetown ou la contre-enquête d’un cas très embarrassant … Jolie Mary, tu as été la préférée des maîtresses de JFK (John Fitzgerald Kennedy), Président des Etats-Unis de 1961 à 1963 et assassiné le 22 novembre 1963 à Dallas.

Ce 12 octobre 1964, tu sors faire ton jogging au bord du canal Chesapeake à Georgetown, quartier chic de Washington lorsqu’un homme va … deux balles de revolver à bout portant … tu viens d’être tuée …

Mary Pinchot Meyer, ex-épouse du numéro deux de la CIA, tu n’étais pas une femme comme les autres. Originaire d’une famille de la grande bourgeoisie progressiste de New York, tu fus une artiste peintre. Pour JFK tu as été plus importante que les autres femmes car, à l’époque, il a même pensé à ne pas se représenter pour t’épouser.

Lorsqu’il s’est fait assassiner le 22 novembre 1963 à Dallas et que l’entière responsabilité de cet acte a été imputé à Lee Harvey Oswald, tu as tout refusé en bloc. Tu n’as pas décoléré et tu l’as fait savoir. Tu as rassemblé des documents qui auraient pu servir de preuves mais tu n’as pas eu le temps de les utiliser.

EXTRAITS

Mary a 43 ans : elle aura 44 ans dans deux jours. Mais tous ses amis disent qu’elle « fait » dix ans de moins. Elle a les cheveux blonds et courts, les yeux bleus, les lèvres sensuelles, la belle allure d’une femme qui prend soin de ses 57 kilos (pour 1,68 mètre). Presque une allure de femme-enfant au regard doté du charme infini, infiniment séduisant, de la mélancolie derrière le masque de la décontraction, de l’assurance apprise dès son enfance et son adolescence new-yorkaises auprès de parents à la fois grands bourgeois et intellectuels progressistes passionnés, fascinés par le pouvoir sous toutes ses formes.

A quoi pense-t-elle en partant pour sa promenade ? A Kennedy, bien sûr, ou plutôt au rapport d’enquête de la Commission Warren sur l’assassinat de Dallas rendu public dix jours plus tôt, le 27 septembre. Elle l’a lu avec rage, annotant quasiment toutes les pages, pliant le coin supérieur de chacune de celles qui laissent tant de questions sans réponses. Le rapport conclut à la culpabilité de seul et unique Lee Harvey Oswald, ancien Marine vaguement instable, ancien transfuge en union Soviétique – vite repenti et retourné en Amérique – dont les sept membres de la commission ne savent pas trop s’il a massacré JFK parce qu’il le trouvait trop dur vis-à-vis de l’Union Soviétique en particulier, du communisme en général, ou parce qu’il était jaloux de sa beauté, de son intelligence, de son pouvoir alors que lui, Oswald, avait raté sa vie.

Ma note : 3/5

Ce que j’en pense…

Cinquante ans plus tard, le meurtrier de Mary Pinchot Meyer n’a jamais été identifié et c’est sur sa trace que, Jean Lesieur, auteur de cette nouvelle enquête nous emmène. Avant de diriger la rédaction de France 24, il a été, entre autres, journaliste au Point et à l’Express. Il a fait ses études et vit en partie aux Etats-Unis.

Ce livre nous apporte un nouvel éclairage sur toute cette affaire JFK. L’élimination de Mary Pinchot Meyer est certainement liée à celle du Président Kennedy. Elle connaissait trop de choses et et conservait des papiers importants. Elle devenait gênante.

Dans cette affaire, chacun cherche sa piste. Crime de hasard ou meurtre d’une femme qui était prête à faire des révélations ? Un meurtre à Georgetown est une contre-enquête qui offre enfin une clé pour dénouer « l’affaire Mary Meyer » qui, en fait, ne serait peut-être qu’un secret de Polichinelle.

Document intéressant qui nous porte à penser que l’atmosphère de ces années soixante était parfois vraiment inquiétante !

 

Un meurtre à Georgetown

Auteur : Jean Lesieur

Editions du Toucan

Publié en janvier 2017

Nombre de pages : 208

ISBN-10 : 2810007497

ISBN-13 : 978-2810007493

Catégories :Auteur français Littérature française Roman inspiré de faits réels

Tagué:

Bookiners

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :